Hijama et hepatite

Les hépatites sont des maladies du foie caractérisées par l’inflammation et la mort des cellules hépatiques. D’après le Docteur Nyong Eyong, il existe différents types d’hépatites dont celles dites virales, toxiques, médicamenteuses, aigüe alcoolique, aigües bactériennes ou parasitaires.

Les hépatites virales, A, B, C, D ou E, sont très fréquentes. D’autres virus peuvent aussi provoquer cette maladie. C’est le cas du virus d’Epstein-Barr et le Cytomégalovirus (infectant les cellules sanguines).

- L’hépatite A est causée par le virus A. La contamination se fait par la voie digestive, notamment par les aliments et l’eau contaminés par les matières fécales ainsi que par la consommation de fruits de mer. Le temps d’incubation est de 15 à 45 jours. C’est la forme la plus anodine, car elle est la seule qui n’évolue pas vers la chronicité. Néanmoins chez certains patients âgés elle peut se révéler mortelle.

- L’hépatite B est causée par le virus B, transmis par voie sanguine (transfusion sanguine de sang contaminé ou lors d’usage de seringues contaminées chez les toxicomanes notamment), sexuelle et salivaire. Elle peut devenir chronique et se transformer en cirrhose ou en cancer.

- L’hépatite C est causée par le virus C, transmis par voie sanguine (transfusions, hémophiles, toxicomanes, hémodialysés, transmission sexuelle ou par voie placentaire possible, mais rare). Dans la majorité des cas, l’hépatite C évolue vers la chronicité.

- L’hépatite D est causée par le virus D, transmis par voie sanguine ou sexuelle. La présence du virus de l’hépatite B est nécessaire pour que l’hépatite D puisse se développer. Il peut s’agir d’une co-infection (la personne s’infecte simultanément avec le virus B et le virus D) ou d’une surinfection (la personne est déjà porteuse du virus B et s’infecte avec le virus D, d’une manière tardive). Elle devient chronique et évolue rapidement vers la cirrhose.

- L’hépatite E est causée par le virus E, transmis par voie orofécale. Elle est souvent aiguë et bénigne sans forme chronique. Cependant, la mortalité est la plus grande chez les femmes enceintes.

On peut noter aussi les hépatites F et G, mais elles sont très rares. Les hépatites toxiques ou médicamenteuses sont des hépatites induites par l’ingestion de certaines substances médicamenteuses ou non. Ces dernières provoquent une destruction du foie pouvant être très importante. C’est le cas de l’amanite phalloïde (champignon vénéneux). Il s’agira dans certains cas des médicaments comme le paracétamol,il faut donc les consommer avec modération et de suivre les posologies prescrites.

- L’hépatite aiguë alcoolique est une sorte d’hépatite toxique, induite par l’alcoolisme. Elle entraîne une cirrhose et une destruction massive du foie.

- L’hépatite aiguë bactérienne ou parasitaire peut survenir suite à certaines maladies, comme la tuberculose ou la bilharziose. Certains germes opportunistes peuvent provoquer une hépatite aiguë bactérienne chez les sidéens.

- Les hépatites chroniques. C’est une hépatite qui dure depuis plus de 6 mois. Elles peuvent être dues aux virus (surtout les hépatites B et C), ainsi qu’aux médicaments. Notons l’existence d’une hépatite chronique dite auto-immune, surtout présente chez la femme jeune. Il y a dans ce genre de cas, une production d’auto-anticorps, dirigés contre le foie.

Heureusement il existe un traitement pour la plupart de ces hépatites, il est certes long mais efficace.

Un organisme sain avec un système immunitaire en pleine forme se débarrassera du virus pathogène ou le tiendra en respect. Un organisme fatigué, un système digestif perturbé mobilisant le système immunitaire ou d’autres foyers infectieux, une dépression du mental, un stress permanent, voilà les responsables d’un mauvais « terrain ».

Rétablir les équilibres alimentaires et digestifs, respiratoires et psychologiques, est le meilleur moyen de lutter et vaincre les hépatites qu’elles soient bénignes ou chroniques. On pourra compléter en utilisant les plantes bénéfiques au foie.

Traitements naturels

 

hijama bouton

Traitements par ventouses :

Dans le cadre de l'hépatite le recours à la hijama est très utile a condition bien sure de changer son mode de vie et de recourir associé à cela à un traitement naturel efficace. Il existe donc des points pour l'hépatite

  • les points au niveau de la cervicale 7 et D1 (1 et 55)
  • 2 points au niveu des trapèzes
  • Des points sur l'omoplate *
  • Puis des hijamas sèchent dans le dos et sur l'abdomen

Ces hijamas sont a effectuer jusqu' a guérison

 

PHYTO

Traitement par l'alimentation et les plantes

  • Alimentation saine

Eviter les aliments qui fatiguent le foie : laitages, graisses hydrogénées et saturées, café, alcool, œuf dur.

  • Gestion du stress intérieur

Par la relaxation, la respiration, sport de détente. Les plantes apaisantes comme la passiflorele tilleulla mélisse, la griffonia, la camomille.

Les plantes stimulantes et drainantes du foie :

Le chardon marie (principe actif la silymarine) réparateur, régénérateur et stimulant hépatique

Le desmodium (plante africaine) aux mêmes vertus.

La feuille de tige d’artichaut active et protège efficacement le foie et le pancréas.

La qualité des plantes ou extraits de plantes est primordiale. Il ne sert à rien d’utiliser une plante à grandes propriétés si ses principes actifs sont inexistants à cause d’une piètre qualité au ramassage ou à la fabrication.

Soyez très exigeant sur la qualité pour obtenir de bons résultats…La plante fraîche est toujours supérieure à un extrait séché.

- Ajoutons la racine de curcuma, la racine de pissenlit

On peut les utiliser régulièrement en cures de 3 semaines  plusieurs fois par an ou chaque jour le matin ou le soir (le soir  si vous mangez beaucoup).  Sous toutes formes, mais  de qualité.

Traitements plus ciblés, symptomatiques

• L’huile essentielle de tea tree

C' est un antiviral efficace et quasiment sans effets secondaires, facile à utiliser.   1 goutte sur comprimé neutre ou diluée avec du miel, une fois par jour en cures longues ou 3 fois par jour en traitement d’attaque. Vous pouvez ajouter 1 goutte d’essence de citron.

On peut utiliser ces mêmes huiles essentielles en ajoutant celle de romarin pour des massages du foie (notamment pour les gens ne supportant pas d’avaler  les huiles essentielles). Quelques gouttes sur une huile végétale de macadamia, ou de jojoba.

signature