2w31230119432

spok3 

 

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOP) est un désordre qui se manifeste par la présence de nombreux kystes remplis de liquide et par un taux d'hormones mâles anormalement élevé. Un surplus d'hormone lutéinisante augmente la production d'hormones masculines qui peuvent causer des problèmes d'acné et une augmentation de la pilosité.

Puisqu'il arrive souvent que les ovules ne soient pas libérés, la fertilité est problématique. Si la grossesse survient, elle se termine souvent par une fausse couche dans les trois premiers mois ou est associé au diabète gestationnel. La maladie semble avoir une composante héréditaire. En effet, 20 % des mères et 40 % des sœurs de celles qui souffrent de SOP sont également atteintes à des degrés variables.

Le SOP se manifeste habituellement par l'apparition d'une forte pilosité sur le visage et le torse et par des niveaux plus élevés d'hormones mâles androgènes quand la glande pituitaire libère un surplus d'hormone lutéinisante. L'acné et la peau grasse sont également visibles. Les ovaires sont généralement agrandis et contiennent plusieurs kystes. Les symptômes se manifestent souvent à la puberté, quand les menstruations doivent commencer. Des menstruations irrégulières avec des saignements abondants peuvent se produire. Le SOP peut aussi causer l'absence de menstruation. L'infertilité est plus fréquente chez les femmes atteintes de SOP.

 

Du point de vue naturopathique :

spokBien qu'il ait historiquement été considéré comme un problème gynécologique, des recherches récentes montrent que le SOP est lié à l'hyperinsulinémie (surproduction d'insuline) et à un métabolisme déficient du glucose. Il n'est donc pas surprenant que plus de 65 % de femmes qui souffrent de SPO soient obèses. Des études indiquent que la puberté précoce  est liée à l'hyperandrogénie ovarienne et à la résistance à l'insuline.

Les médecins essayent généralement de déterminer si une tumeur est responsable de la surproduction d'hormones mâles. Des anomalies de la thyroïde et de la prolactine devraient également être envisagées comme causes possibles de l'aménorrhée (absence de menstruations).

Comme le surplus de poids semble jouer un rôle important, celles qui souffrent de SOP devraient maigrir graduellement, en adoptant une bonne alimentation et en faisant de l'exercice régulièrement. Elles diminueront ainsi les risques de diabète et de maladies cardiovasculaires. Le bilan naturopahtique va permettre de faire le point sur vos hormones ainsi un traitement naturel sous forme de phyothoromone personnalisé vous sera délivré. Il faut savoir qu'en naturopathie il faut attendre au moins 2 cycles avant d'avoir des résultats probants.

 

Traitement par ventouses

spokbEn thérapie par ventouse je pose bien évidemment les points que j'appel généraux  (cervical 7 et 9 , foie et immunité)

Je mets aussi les points dit "gynécologiques" qui sont placés en bas du dos.

Et je trouve aussi intéressant de mettre les points sur les omoplates qui vont déchargés le système nerveux.

Dans ce cas j'aime bien aussi placer un point sur le plexus solaire lorsque j'applique ceux des ovaires.

Il faut savoir que tous ces points ne sont pas mis à la même séance car ça serait trop pour votre organisme

Il faut plusieurs séances avant d'avoir des résultats parfois une séance suffit ca dépend de chaque organisme.

 

Angélique-Oumaïcha 

Naturopathe & praticienne hijama certifiée

 3586391853_d678b96b31

secrétariat 06.19.02.61.58