ouplacerlesventouses

Les ventouses peuvent être disposées sur des points éloignés de l'organe malade, mais qui correspondent à des points dans le dos.

Elles sont alors posées à des points stratégiques correspondant à certains ganglions sympathiques qu'il ne faut pas confondre avec les ganglions lymphatiques qui font partie du système circulatoire lymphatique (lymphe)

 

Qu'est ce qu'un ganglion sympathique ?

Lorsque des nerfs se regroupent hors de la moelle épinière, leur réunion est appelée ganglion.

Plusieurs de ces ganglions sont situés le long et à l'extérieur de la moelle épinière, reliés entre eux au sein des voies nerveuses appelées troncs nerveux.

Les troncs nerveux sympathiques courent le long de la colonne vertébrale et vont former cinq ganglions principaux :

==>le ganglion coeliaque : il fournit des nerfs aux glandes surrénales, au duodénum, aux reins, au pancréas, à l'estomac

==>le ganglion cervical : il  envoie des nerfs vers le coeur, la face, le cou et le tympan

==>le ganglion splanchnique adresse des nerfs aux viscères

==>les ganglions mésentériques supérieur et inférieur respectivement aux intestins, à la vessie et vers les gonades

Quand aux  aux ganglionsparasympathiques ils sont localisés dans l'encéphale et le bulbe et comprennent les ganglionsciliaire, optique et sphénopalatin.

zen_orchidees

Les ventouses peuvent aussi être disposées directement sur la région d'un organe, ou d'une douleur dont le patient se plaint.

C'est pourquoi c'est le praticien hijam qui choisit la disposition des ventouses après qu'il ai pris le temps d'écouter attentivement les raisons pour lesquelles le patient vient consulter.

Pour chaque pathologie il peut exister plusieurs points , s'il y a beacoup de point, et surtout si c'est la première hijama, le praticien ne posera pas toutes le ventouses en une séance.

Il existe de nombeux point sur lesquels les ventouses peuvent être disposées qui sont élaborées sur 3 théories fondamentales :


Une théorie circulatoire
:  Au niveau du réseau veineux et lymphatique, le système circulatoire étend tres étendu c'est ce qui nous permet de pouvoir poser des ventouses un peu partout.

Une théorie neurologique : qui correspond au le territoire d'innervation motrice ou sensitive qui dépend d'un nerf rachidien.

Une théorie énergétique : qui provient de la médecine chinoise, en considérant que certains points correspondent à des flux d'energie. 

 

Votre soeur Oumaïcha

Naturopathe & praticienne hijama

06.21.35.46.95

tableau_deco_tableau_zen_20